Canada/Brésil : Dites à Vale que sa stratégie de diviser pour régner ne fonctionnera pas

Depuis sa privatisation en 1997, la multinationale minière Vale affronte ses ouvriers. La compagnie a délaissé les normes de sécurité au Brésil et maintenant tourne son regard vers le Canada.

En 2009, lors des négociations avec le syndicat des travailleurs de la sidérurgie (USW), Vale a réclamé des concessions salariales sérieuses – malgré un bénéfice net de $13 milliards (US) en 2008. La stratégie de la compagnie consiste à diviser pour mieux régner en opposant salaires et indemnités liés à l’ancienneté aux rémunérations accordées aux nouveaux employés.

3500 membres de l’USW ont refusé les demandes de Vale et font grève depuis mi-juillet. Vale rétorque en embauchant des briseurs de grève et en obligeant d’autres ouvriers à effectuer le travail des grévistes. Dans le même temps, les ouvriers de Vale au Brésil luttent pour conserver leurs emplois, pour gagner un salaire décent, pour le respect des règles de sécurité, et pour garantir leurs droits fondamentaux.

Les employés de Vale et leurs syndicats au Brésil et au Canada mènent la lutte et appellent leurs camarades du monde entier à les soutenir.

Appuyez-les!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s