Vale entame son septième mois de grève

Kristyne Peter, IMF

L’USW présente une plainte contre Vale en l’accusant de faire preuve de mauvaise foi dans la négociation, et les syndicats réclament partout dans le monde un Accord équitable MAINTENANT.

United Steelworkers (USW) a présenté une plainte contre Vale Inco en l’accusant de refuser d’engager de bonne foi de véritables négociations pour mettre fin à la grève menée depuis six mois par 3.500 travailleurs/euses au Canada.

Des responsables de l’USW ont présenté une plainte au Bureau des relations de travail de l’Ontario à Toronto, pour marquer l’anniversaire du déclenchement de la grève qui dure depuis six mois, et qui a été salué le 13 janvier à Sudbury par un rassemblement et un défilé.

Trois mille cinq cents membres de l’USW sont en grève depuis le 13 juillet 2009 à Sudbury et à Port Colborne, Canada, à la suite de la décision de l’entreprise de ne renouveler leur convention collective que si les travailleurs/euses acceptaient une réduction très importante des conditions et une détérioration de la sécurité dans l’emploi. Malgré un bénéfice de 13,2 milliards d’USD réalisé l’année dernière, Vale insiste pour obtenir la mise en place d’un régime de retraite à deux vitesses, une réduction considérable de la prime de nickel et une détérioration importante des droits d’ancienneté, tout en engageant du personnel de remplacement pour continuer la production. Les membres de l’USW à Voisey’s Bay ont décidé le 1er août de se mettre également en grève.

« La loi sur les relations de travail de l’Ontario prévoit que les employeurs et les travailleurs/euses doivent faire des efforts raisonnables pour conclure une convention collective », a déclaré l’avocat de l’USW Brian Shell. « Cela signifie tout au moins une rencontre avec un syndicat en s’engageant à explorer à fond toutes les questions et à faire son possible pour trouver une voie acceptable afin de réaliser des progrès ».

« Le comportement de Vale Inco démontre son manque d’intérêt pour des négociations concrètes », a déclaré John Fera, président de la section 6500 de l’USW à Sudbury. « L’entreprise utilise sa richesse énorme pour tenter de faire capituler les travailleurs/euses et leurs communautés au Canada ».

La grève a obtenu un soutien massif dans le monde au cours des derniers mois, grâce en partie à l’aide des affiliés de la Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie et de la Fédération internationale des syndicats de travailleurs de la chimie, de l’énergie, des mines et des industries diverses. Des travailleurs/euses de Vale du Canada et du Brésil ont parcouru le monde pour partager leur expérience avec des collègues mineurs et métallurgistes sur des sites de production de Vale et dans des réunions d’investisseurs, ainsi que dans des aciéries et des fonderies qui se procurent des produits fabriqués par Vale. Les syndicats ont demandé à Vale de reprendre les négociations et de parvenir à un Accord équitable MAINTENANT.

« Nous croyons que Vale tente de réduire à néant sa convention collective la plus forte pour établir un précédent et affaiblir ainsi les autres conventions collectives conclues dans le monde, une initiative que la FIOM et ses affiliés et organisations partenaires partout dans le monde n’accepteront pas et combattront », écrit Jyrki Raina, secrétaire général de la FIOM dans un message de solidarité publié à cette occasion.

« Tant que Vale n’aura pas changé sa manière d’agir, la FIOM continuera de s’opposer aux opérations et aux investissements de Vale en mobilisant ses affiliés partout dans le monde. Nous continuerons d’encourager activement les entreprises et les gouvernements à cesser de faire des affaires avec Vale jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée », a ajouté Raina.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s