Honte aux syndiqué-e-s participant au clip anti-syndical de TARGET

[English here and here]

La compagnie américaine TARGET oblige ses employé-e-s à visionner un film anti-syndical des plus cheesy. Mais ce n’est pas tout… ce clip a été fait par des travailleurs-travailleuses syndiqué-e-s.

Appelez et écrivez au syndicat soncerné pour leur demander des excuses pour leur implication syndicale et pour défendre ces agissement odieux.

○ 260 Madison Ave. ○ New York, NY 10016-2401 ○ 212-532-0800
○ 5757 Wilshire Boulevard, 9th Fl. ○ Los Angeles CA 90036-0800 ○  323-634-8100

Signez la pétition pour dénoncer ces scabs.
http://www.petitiononline.com/noscabs/

*****************************

La compagnie américaine TARGET oblige ses employé-e-s à visionner un film anti-syndical des plus cheesy. Ce clip peut être écouté sur le site Gawker.com qui l’a ainsi rendu accessible au publique. Voici le lien pour écouter ce clip.

D’une durée de trente minutes, le clip « Think hard before you sign »  tente de vendre la peure de signer une carte des TUAC – Travailleurs Unis de l’Alimentation et du Commerce ou en anglais la UFCW – United Food and Commercial Workers. « Les syndicats vous guettes. Ils veulent nuire à la clientèle et à votre relation avec votre patron. Surtout, ils en veulent après votre salaire pour se faire de l’argent« . Ironique non?

« Mais ce n’est pas tout…
ce clip a été fait par des travailleurs-travailleuses syndiqué-e-s.« 

Il ne s’agit ici pas de dénoncer seulement ce clip, mais aussi le fait que ses deux acteurs soient eux-elles même syndiqués à l’AFTRA, soit la American Federation of Television and Radio Artists, Ric Reitz and Nicky Buggs.

Dans un communiqué, le Comité Général de Défence de la IWW dénonce l’attitude adoptée.

Selon Ric, « ce n’est pas parce que je joue un violeur que cela fait de moi un violeurSuis-je pro-syndical? absoluement! ». Les signataires du communiqué lui répondent qu’en fait il a en quelque sorte effectivement joué le rôle d’un violeur, un violeur de la conscience de classe et de la solidarité de classe. « Tu es donc pro-syndical Ric? Mais sais-tu ce que cela signifie? cela veut dire de ne pas nuire aux luttes des compagnons ouvriers! »

Le syndicat défend ces acteurs à l’aide du premier amandement américain, celui de la libre expression. Le communiqué dénonce pour sa part cet usage frauduleux du droit constituionnel de la liberté d’expression. « Invoquer le premier amandement pour justifier que des travailleurs-travailleuses bien payé-e-s et jouissant d’un contract de travail, soit un minimum de salaire et de respect, puissent faire un film qui soit présenté à des dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses sous-payé-e-s est déplorable. »

Le comité de défence général de la IWW vous invite donc à signer cette pétition en ligne afin de dénoncer ces scabs.

http://www.petitiononline.com/noscabs/

http://www.facebook.com/event.php?eid=209002379141489

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s