« Que veut dire le mot « Industriel » dans SITT-IWW? »

ABC du syndicalisme de solidarité

I pour Industriel

« Nous ne sommes pas les International Workers of the World,
ni le Syndicat International des travailleurs-travailleuses»

Pourquoi tant de personnes et d’organisations disent « International » à la place d’ « Industriel » dans le nom de notre syndicat? Sans en être vraiment certain-e-s, voici les raisons qui pourraient selon nous l’expliquer.

Certaines personnes, souvent même des journalistes, se trompent entre « Industriel » et « International » parce que plusieurs syndicats nord-américains ont le mot « International » dans leur nom. Par exemple: International Brotherhood of Teamsters ou International Longshore and Warehouse Association. Dans leur cas, le terme « International » indique le territoire des États-Unis et du Canada seulement. De notre côté, même si la Industrial Workers of the World (IWW) est une organisation ouvrière présente dans plusieurs pays (Allemagne, Angleterre, Autriche, Australie, Canada, États- Unis, Irlande, Norvège et certains pays d’Afrique), si notre nom anglais était International Workers of the World, ne serait-il pas redondant de dire «World» et «International» ? Par contre, dans le cas de la traduction francophone de la IWW pourquoi ne pas avoir pris le nom de Syndicat International des Travailleurs-Travailleuses plutôt que Syndicat Industriel des Travailleurs-Travailleuses comme c’est le cas?

On pourrait même ajouter que le terme Industriel peut être confondant dans le sens où cela laisse croire que nous réservons notre activité syndicale et notre membership qu’aux usines, mines, ports, chantiers de constructions, etc… bref qu’aux milieux ouvriers qu’on appel couramment « industries ». Comment expliquer dans ce cas que le plus gros syndicat du SITT-IWW est le Syndicat des Travailleurs-Travailleuses des cafés Starbucks? Ces comptoirs à café n’ont pourtant pas grand chose de communs avec les usines!

Nous tenons au terme Industriel car il caractérise la structure organisationnelle qui rend pertinent et unique notre syndicat.

***

Le terme «Industriel» est source de confusion pour quiconque ne connait pas le sens de ce mot dans l’histoire du mouvement ouvrier et syndical d’Amérique du Nord. Le SITT-IWW a été formée en 1905 à Chicago, en réponse à l’American Federation of Labor (AFL) et aux autres syndicats d’affaire qui syndiquent les travailleurs-travailleuses en fonction de leurs métiers, compétences, outils de travail. Pour les fondateurs-fondatrices du SITT-IWW, le syndicalisme de métier pratiqué par ces syndicats d’affaires permet à la classe possédante (les employeur-e-s) de diviser les syndiqué-e-s d’une profession contre ceux et celles d’autres professions ou contre les autres travailleurs-travailleuses non-qualifié-e-s. Par exemple: les employé-e-s de soutient d’une université sont syndiqués séparément des étudiant-e-s et des professeur-e-s. Dans le cas d’un conflit ou d’une grève, les forces de ces différents groupes de la classe ouvrière peuvent en venir à s’opposer entre eux plutôt qu’à s’unir contre leur patron commun, que ça soit l’administration ou les gouvernements.

De plus, pour les membres du SITT-IWW d’aujourd’hui la syndicalisation par lieu de travail caractéristique au syndicalisme non-industriel rend inefficace la lutte contre les patrons dans le contexte où la propriété se concentre toujours plus entre un petit nombre de multinationales.

Le syndicalisme industriel pratiqué par le SITT-IWW souhaite pour sa part syndiquer l’ensemble des travailleurs et des travailleuses en fonction du type d’industrie dans lequel ils-elles travaillent, et non en fonction de l’outil qu’ils-elles utilisent. L’idée est de former un grand syndicat par secteur de production de l’économie afin d’y établir des conditions de travail communes et unir tous les travailleurs-travailleuses contre leur patron-ne-s de manière efficace. D’où le slogan de « One Big Union! » et de « Un Syndicat Pour Toutes et Tous! ».

Ce faisant, les syndiqué-e-s jettent également sur le long terme les bases structurelles de la gestion directe de l’économie, de la production et de la distribution par les travailleurs et les travailleuses. Ce processus de prise de contrôle des travailleurs-travailleuse sur l’économie participe petit-à-petit à une transformation sociale et économique vers la démocratie industrielle.

Voici la liste des syndicats industriels du SITT-IWW que vous pouvez lire en anglais seulement pour l’instant. à titer d’exemple, cette liste comprend les syndicats suivants:

Health Service Workers Industrial Union 610
Foodstuff Workers Industrial Union 460
Communications and Computer Workers Industrial Union 560

Pour terminer, pour d’autres personnes la source de confusion entre Industriel et International s’explique du fait qu’elles se trompent de terme en affiliant historiquement le SITT-IWW avec les quatre fameuses «Internationales» communistes. Pourtant, bien que le SITT-IWW puisse compter dans ses rangs des anarchistes, des communistes, des socialistes, des syndicalistes, etc… le SITT-IWW n’est pas une organisation communiste, le SITT-IWW est une organisation syndicaliste industrielle révolutionnaire.

2 réflexions sur “« Que veut dire le mot « Industriel » dans SITT-IWW? »

    • « Industriel » se réfère au mode de syndicalisation qui est basé sur l’organisation des personnes selon l’industrie dans laquelle ils travaillent plutôt que simplement leur occupation ou leur lieu de travail (ex: éducation, restauration, construction…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s