Angleterre: Grève Générale de 24h le 30 Novembre

En Angleterre, plus de 2,6 millions de travailleurs et travailleuse seront en grève le 30 novembre prochain.

Une mobilisation sans précédant…                                                                                … pour contrer une attaque sans précédant
Avec son projet drastique de réforme des fonds de retraites des employé-e-s du système publique, le gouvernement a poussé les paramédics, les auxiliaires d’enseignement, les travailleuses de comptoirs alimentaires et les travailleurs sociaux à passer à l’action. Les deux tiers des écoles (20,000) seront fermées et des perturbations sont aussi prévues dans les ports, les aéroports et les hôpitaux. On dit déjà que ce sera la plus grandes grève que l’Angleterre aura connue depuis des lustres.

Pour un professeur, la réforme mise de l’avant par le gouvernement amènerait les changements suivants:

• La contribution mensuelles augmenterait de 50%, en passant de 6.4% à 9.6% d’ici 2014.

• Les enseignants gagnant plus de £40,000 verraient leur contribution augmenter de 64%.

• La pension de retraite d’un enseignant serait calculée à partir de la moyenne des revenues au cours de sa carrière plutôt qu’à partir du salaire à la fin de sa carrière.

• Les enseignants ne pourront plus prendre leur retraite à 60 ans, mais devront attendre de le faire à l’âge déterminé par l’état soit 65 ans prochainement, 66 ans en 2020 et par la suite, 68 ans.

La tension monte
Du côté des douanes, un ministre a annoncé que l’armée prendra la tâche de vérifier les passeports à la place des travailleurs habituels tout en annonçant que l’offre de réforme des fonds de retraites actuel sera retirée si les syndicats ne l’acceptent pas d’ici la fin de l’année. De son côté, la secrétaire générale du National Union of Teachers,  a dit que les syndiqué-e-s prévoient des grèves régionales si jamais le gouvernement ne flanchait pas après la manifestation de jeudi.

L’extrême-droite menace les grévistes et le mouvement Occupy
Il est a noter qu’une scission du groupe d’extrême-droite English Defence League (EDL), appelée The Infidels, a déclaré vouloir s’en prendre physiquement aux grévistes. Les dirigeants syndicaux de Unite, disent se préoccuper sérieusement de ces menaces puisqu’un de leur quartier général a été la cible d’une attaque le 10 novembre dernier. Des évènements récents laissent comprendre que cette scission d’EDL souhaite s’en prendre plus largement aux groupes de gauche, tandis que EDL ciblait uniquement les musulmans.  Des membres de ce groupe seraient responsables d’attaques contre des manifestants anti-racistes et des manifestants contre les mesures d’austérité ainsi qu’une tentative d’assaut contre le campement Occupy StPaul et de l’assaut du campement d’Occupy Newcastle où un Indigné a été hospitalisé et d’autres blessés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s