Je marche avec mon facteur et ma factrice!

 

10177373_388523327955276_6616653337332647724_n

Après avoir réussi à tenir deux contingents la semaine dernière lors du 1er mai, donc en s’assurant une présence dans chacune des manifestations qu’il y avait pour l’occasion, ce matin encore les Industrial Workers of the World de Montréal et de Québec reprenaient la rue. Cette fois c’est en support avec les syndiqué.es de Poste Canada qui se retrouvent, tout comme leurs collègues des États-Unis et de la France, dans la ligne de mire des conservateurs, du patronat et de la droite libérale en général. Ce sont plusieurs centaines de travailleurs et de travailleuses qui se sont rejoints ce matin au parc Émilie-Gamelin pour écouter des discours avant de se déplacer sur la rue Sainte-Catherine vers l’Est, zone extrêmement symbolique puisque c’est sur ce tronçon de rue que se trouve un des derniers bureaux de poste à avoir survécu aux attaques de gouvernement Harper. Le cortège c’est finalement rendu jusque devant la tour de Radio-Canada en support avec ses travailleurs et travailleuses qui subissent, eux aussi, les attaques du gouvernement visant à démanteler les services publics pour les remplacer par des sous-traitants, non syndiqués, aux faibles salaires et sans le moindre avantage social.

10296611_388523377955271_4774959466128627042_n

Ce qui est en jeux ici ce n’est pas que la fin de la distribution du courrier à domicile, qui est déjà extrêmement dommageable pour les ainé.es et les personnes handicapées, mais aussi le service public au grand complet, puisqu’une baisse du salaire et des conditions de travail dans n’importe quel secteur des services publics aura pour effet d’entrainer à sa suite tous les autres secteurs, poussant ainsi plusieurs dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses dans les bras de la précarité. Les services publics ce ne sont pas qu’un bien appartenant à tous les Canadiens et à toutes les Canadiennes comme les centrales corporatistes nous le rappellent déjà, c’est aussi et surtout l’un des derniers vestiges d’un passé ou la classe ouvrière a réussie à prouver, qu’une fois organisée elle est capable de combattre pour une vie meilleure et ainsi améliorer son quotidien. Ne laissons pas passer les attaques de la classe patronale visant à nous renvoyer 100ans en arrière en terme de condition de travail, parce qu’affronter l’un ou l’une d’entre nous c’est nous affronter tous et toutes et qu’une victoire de l’un ou l’une d’entre nous, est une victoire pour tous et toutes!

1507759_388523357955273_2272699499969866408_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s