Le tour du Syndicat: Mises-à-jour du New Jersey et de Seattle

par FNB

Pour plus d’information et de détails, et comment leur prêter main forte, veuillez consulter l’article original dans l’édition #1767 du Industrial Worker.

English version follows

New Jersey – Il y a eu du succès dans l’organisation de restaurants dans l’aire métropolitaine de Philadelphie. Des réunions on été tenues pour organiser des actions directes contre les problèmes de sécurité de lieu de travail dans un restaurant en particulier. De plus, les travailleurs du coin mènent une campagne de passage de tracts dans les usines de caoutchouc de la région, en espérant les aider à s’organiser contre des conditions de travail particulièrement miséreuses.

Seattle – Des travailleurs et travailleuses à Central Co-op, une coopérative d’alimentation organique possédée par ses consommateurs, sont activement engagé-e-s à faire réembaucher un camarade viré pour ne pas avoir payé un sachet de chips de $1,99, malgré son service impeccable depuis 10 ans. Le personnel syndiqué, consistant de 11 Wobblies, et de plusieurs United Food and Commercial Workers (UFCW), a livré une pétition soulignant les politiques de travail « incohérentes et inhumaines » à la direction de la coopérative. Les travailleurs et travailleuses ont également organisé une séance d’appels communautaires afin d’informer les consommateurs-propriétaires de la coopérative des politiques de travail courantes.

“Around the Union: NJ & Seattle Updates” – FNB

For more information and details, and how to help out, please read the original article in Industrial Worker, #1767.

New Jersey – There has been major success in organizing restaurants in the Philadelphia metro area. Meetings for direct actions against chronic workplace safety issues at one restaurant are taking place. Additionally, workers in the area are leafleting a chain of rubber factories in hopes of helping them organize against near-sweatshop conditions.

Seattle – Workers at Central Co-op, a consumer-owned natural foods cooperative, are actively fighting to reinstate a Fellow Worker who was fired over an unpaid $1.99 bag of chips, despite 10 years of impeccable service. The unionized staff, consisting of 11 Wobblies, and a number of United Food and Commercial Workers (UFCW), delivered a petition outlining the “inconsistency and inhumanity” of the co-op’s labor policies to management. They also organized a well-attended community call-in for the co-op’s owners to voice their concerns.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s