Wobbly à Dublin – Épisode 2 : Irlande syndicale

Un peu d’histoire

Après plus d’un mois en Irlande, j’en connais un peu plus sur le profil politique du pays, et ce grâce à plusieurs nouveaux contacts. Le 5 octobre dernier, j’ai rencontré un activiste politique de longue date, tel que le laissait paraître le blanc de ses cheveux, qui a eu la gentillesse de me dresser un portrait plus complet de l’histoire ouvrière des dernières années en Irlande et plus particulièrement à Dublin. Tout ce que j’en savais réellement jusqu’à ce jour se limitait au lock-out de 19131, au courant duquel le groupe de cornemuses et tambours St-Lawrence O’Toole, mon petit bonbon, ̶ maintenant apolitique et parmi les meilleurs Pipe bands au monde ̶ a mené une manifestation en jouant de la musique et a confronté la police montée, plusieurs membres ont été blessés et ont vu leurs instruments détruits2.

Des grèves de chauffeuses et chauffeurs d’autobus3 ̶ milieu historiquement actif au niveau syndical ̶ , aux lignes de piquetage illégales devant des usines, en passant par le mouvement républicain, il m’a expliqué les différents groupes et coalitions qui ont participé au mouvement ouvrier irlandais.

Cependant, après les années 80, la vigueur du mouvement syndical s’est dissipée, si bien qu’il est très difficile de mobiliser les travailleuses et travailleurs. Depuis, quelques tentatives de raviver la flamme ont été mises en branle à travers des coalitions et groupes, tels que l’Anti-Austerity Alliance4 qui est loin de faire l’unanimité, puisque constituée principalement de membres des deux partis socialistes noyautés par des trotskystes ̶ le Socialist Party et le Socialist Workers party.

12096573_10153213775658034_3595095996466649706_n

crédit : SITT-IWW, murale à Belfast. L’homme debout est Jim Larkin, il a été membre du IWW et fondateur de plusieurs organisation ouvrières en Irlande.

S’étant lui-même impliqué dans différents comités à caractère syndicaliste, il en retire un drôle de sentiment. Il m’expliquait avoir l’impression que plusieurs personnes à l’intérieur de ces comités faisaient tout en leur pouvoir afin de ralentir les débats et empêcher que quoi que ce soit de constructif en ressorte. À chaque fois qu’une grève ou action avait lieu, il se rendait sur place et proposait des idées afin d’en accroître la visibilité, et chaque fois ses idées étaient bien reçues, mais ne voyaient jamais le jour.

Qu’en serait-il de l’existence d’une branche du IWW à Dublin? Il y voit un potentiel d’unification des différents milieux de travail, mais, à moins de syndiquer tout un secteur, il a de la difficulté à concevoir un rôle de syndicat à part entière. Il reste cependant optimiste et persiste à croire qu’un groupe comme le IWW pourrait réveiller certain-e-s syndicalistes désillusionné-e-s.

Salon du livre anarchiste de Belfast

Ce samedi 10 octobre 2015, avait lieu le Salon du livre anarchiste de Belfast et on m’a avisé qu’une table du IWW y serait tenue par des wobbs d’Écosse, ceux-là mêmes avec qui j’ai été mis en contact. C’est donc avec un bel optimisme que je me suis mis en route vers Belfast en compagnie de quelques membres du Workers Soliarity Movement (WSM).

Les deux membres présents m’ont donné des piles de pamphlets et documents qui pourraient aider à la création d’une branche en plus de me parler de la situation écossaise et britannique. Pour l’instant, il n’est pas possible de payer de cotisations en euros à la branche la plus proche, ce qui est problématique, mais pas dramatique, puisque c’est en voie de se régler.

La branche de Clydeside5, d’où sont issu-e-s les membres que j’ai rencontrés, pourrait être en mesure de soit faire venir des membres d’Irlande ̶ et peut-être même payer pour le transport! ̶ en Écosse pour assister à des formations et conférences, soit d’envoyer un ou une de leurs membres en Irlande. Ils m’ont aussi parlé d’un événement qu’ils et elles tiennent une ou deux fois par an à Glasgow ou à Edinburgh, et qui consiste en un grand rassemblement plutôt informel des membres d’Écosse où les membres irlandais ou membres potentiels seraient les bienvenu-e-s.

Au moment où j’écris ces dernières lignes, j’ai envoyé un message aux intéressé-e-s afin de tenter d’organiser une rencontre, ce qui devrait se montrer fort intéressant!

Kelly

1 – Lock out de 1913 (anglais) : http://www.irishlabourhistorysociety.com/index.php?page=1913lockout&title=1913lockout

2 – St-Lawrence O’Toole Pipe Band (anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/St._Laurence_O%27Toole_Pipe_Band

3 – Grève des chauffeuses et chauffeurs d’autobus (anglais) : http://www.irishtimes.com/news/ireland/irish-news/bus-strikes-to-cause-disruption-over-may-and-june-bank-holidays-1.2182370

4 – Anti-Austerity Alliance (anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Anti-Austerity_Alliance

5 – Branche de Clydeside (Facebook) : https://www.facebook.com/Clydeside-IWW-216550781713688/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s