Entente conclue au Frite Alors! Rachel

Le vendredi 15 décembre 2016, les employé.es du Frite Alors! Rachel en sont finalement venu.es à une entente avec la partie patronale. Un virage majeur pour les wobblies qui reprennent ouvertement pignon sur rue à Montréal et une première pour le mouvement syndical qui voit naître de nouvelles manières de fonctionner en dehors des limitations du cadre légal.

Nous nous rappelons que le communiqué de presse envoyé le 27 août dernier pour annoncer leur affiliation au Syndicat Industriel des Travailleurs et Travailleuses – Industrial Workers of the World (SITT-IWW), incluait une liste de points qu’ils et elles voulaient voir changer sur leur lieu de travail. On y parlait entre autre d’augmentations de salaires en cuisine et au service, d’augmentations annuelles, d’une standardisation des formations, d’une priorité à l’interne lors de l’ouverture de nouveaux postes, d’un plancher d’heures garanties, d’une compensation pour les quarts de travail en stand-by et de congés maladie.

15628590_10207718908147482_793701270_o

Lire la suite

Publicités

Brève syndicale

         – La semaine dernière, le 14 janvier, les 6000 cols bleus de Toronto se sont joints aux 20 000 cols blancs qui demandent un mandat de grève à leur syndicat en pleine négociation des conventions collectives.

          – Toujours la semaine dernière, les membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) se sont fait accuser d’intimidation par le ministre Victor Boudreau parce qu’ils sont restés debout durant l’allocution de ce dernier, puis sont partis. La porte-parole du syndicat, Noma Robinson a déclaré : «Nous ne participons pas à la conversation. Nous ne parlons pas au public, mais nous signalons notre présence. Nous sommes très respectueux. Nous écoutons la présentation du ministre, puis nous partons pour lui montrer que nous ne participons pas au processus et que nous nous opposons à ce qu’ils font.»

Lire la suite

Not just “a dues collector”


An article by DJ Alperovitz on the role of IWW delegates.

Over the last few months there have been several Facebook discussions about IWW delegates who have made arbitrary decisions outside of their job description (e.g. not allowing students to join and stalling an organizing campaign). Several times there have been statements made that delegates are just “volunteers to accept dues.” As a delegate who has tried to live up to high standards, I find both these assertions troubling. On the one hand, some delegates are obviously not receiving any training or even reading their “Delegate’s Manual,” and on the other hand, there appears to be a misunderstanding of the position by fellow IWW members. Lire la suite

Action réclame ta paye mercredi 31 mars

Le présent message est pour vous inviter à participer à une action Réclame ta paie en solidarité avec les travailleurs et travailleuses de la compagnie Plus que noël. Cette compagnie fabrique les méga décorations de Noël que l’on retrouve dans les différents centres d’achats durant la période des fêtes. C’est notamment eux qui ont décoré le Complexe Desjardins, la Place Ville-Marie et d’autres endroits prestigieux de Montréal. Derrière ces décorations du temps des fêtes se cache des conditions de travail qui n’ont rien de festives.

Une douzaine de travailleurs et travailleuses, engagées spécialement pour la période achalandée du temps des fêtes, attendent toujours leur paye trois mois après la fin de leur contrat. Leur ancien patron leur doit des montants allant de 200$ à 1000$. Elles ont tenté à plusieurs reprises de le contacter afin d’exiger ce qui leur est dû . Celui-ci a systématiquement ignoré leurs appels.

Ce mercredi, nous nous rendrons directement au bureau de ce patron verreux en compagnie de ces travailleurs et travailleuses afin d’exiger qu’il paye sur le champ le montant dû à chacune d’entre elles. Nous avons besoin d’un fort appui afin de nous assurer du succès de cette action. C’est pourquoi nous vous invitons à vous y pointer et à faire circuler cet appel à vos contacts pertinents. Il ne s’en tirera pas aussi simplement. Nous exigeons que justice soit faite. Notons que par le passé, ce type d’action directe a été fait à plusieurs reprises avec un taux de succès significatif lorsque la participation fût massive. C’est donc un rendez-vous

CE MERCREDI 31 MARS À 11H00 AU MÉTRO LAURIER À LA SORTIE QUI EST SUR LAURIER (ENTRE RIVARD ET BERRI, CELLE OÙ IL N’Y A PAS DE CHANGEUR)